Présentation

Le petit festival des dindes folles

Festival pluridisciplinaire créé par l’association Hippotoufer en 1996, le Petit Festival des Dindes Folles se propose de mettre au vert le spectacle vivant. L’idée est de créer, le temps d’un week-end, un espace convivial propice aux découvertes artistiques et aux rencontres.

Le théâtre Pêle-Mêle est partenaire du festival

 

Une programmation éclectique


Nous cherchons à favoriser les rencontres autour de formes variées d’expressions artistiques et à promouvoir de jeunes talents prometteurs . Ainsi des groupes et compagnies comme Karimouche, High Tone, Zen Zila, Dub Incorporation, la Petite Compagnie, La Cordonnerie, Monkomarok, Fred Radix, Ex-Nihilo, Mango Gadzi, Les Fourmis dans les Mains…et bien d’autres… ont fait leurs débuts au Festival avant de prendre leur envol.

Pour chaque édition du Festival, nous accueillons une centaine d’artistes sur 3 jours, entre 10 et 30 spectacles. De la danse, de la musique (World, électro, reggae, rock, traditionnelle…), du cirque, des contes, du théâtre, des arts plastiques s’installent sur les plateaux temporaires et les scènes parfois improbables aménagés pour l’occasion. On en a vu dans des roulottes, des caravanes, perchés dans des arbres, installés au milieu du ruisseau…

 

Un cadre insolite

Le Festival se déroule dans un lieu magique et unique : 4 hectares entre prés et sous-bois, traversés par un ruisseau. Arbres, clairière, gazouillis des oiseaux et clapotis de l’eau, herbe fraîche et rochers à escalader offrent un cadre exceptionnel pour accueillir artistes et spectateurs, petits ou grands.

Nous attachons une grande importance au cadre du festival avec la volonté d’utiliser les lieux tels qu’ils sont et de les mettre en valeur. Une équipe de plasticiens farfelus nous aide à composer un univers éphémère, en soignant l’aménagement et la décoration.

 

Un engagement écologique

Militants de la nature préservée, nous essayons au maximum d’appliquer nos engagements lors de la préparation du festival et de sensibiliser artistes et festivaliers au développement durable :

– Constructions (scènes, bars, ponts, toilettes) réalisées avec des matériaux de récupération ou du bois d’arbre.
– Installation de toilettes sèches et de poubelles de tri sélectif.
– Utilisation de verres réutilisables et consignés.
– Mise en place de douches solaires dans le camping.
– Consommation réfléchie et restauration de qualité. Les boissons et les sandwiches, les tartines, les repas sont issus de produits paysans et/ou biologiques en privilégient les circuits courts (bière artisanale, jus de fruits locaux, vin du Beaujolais, pain bio, fruits et légumes de producteurs du coin, charcuterie paysanne…).
– Affiches et tracts sont imprimés sur du papier recyclé.
– Envois par mail privilégiés pour la diffusion de nos informations.
– Incitation au co-voiturage